lundi 21 mai 2018

20 Mai, Journée mondiale de l'abeille

Etablie par l'ONU, la Journée mondiale de l'abeille est célébrée le 20 mai de chaque année. L'objectif est "d’appeler l’attention sur le rôle majeur que jouent les abeilles dans la production alimentaire et dans l’équilibre des écosystèmes". 

Merci à Philippe W. de nous offrir ces superbes photos prises au rucher MAIA le 19 mai.















samedi 19 mai 2018

Plein printemps au rucher


Matinée ensoleillée au rucher avec notre guide apiculteur Xavier Valette, une dizaine d'habitués + quelques nouveaux, y compris le vétérinaire de La Gaude. L'association MAIA compte aujourd'hui 49 adhérents.

Nous avons systématiquement visité chaque ruche pour vérifier la présence d'une reine, témoignée par le stockage de pollen, du nectar, et de la ponte fraiche. Nous avons aussi enlevé et nettoyé les fonds des ruches (plaques vertes) pour laisser passer plus d'air maintenant que les journées sont plus chaudes. Xavier prévoit la transhumance des ruches pour le premier weekend de juin, probablement à Braux. Précisions suivront.

(cliquer sur chaque photo pour l'agrandir)
Champ fleuri devant les ruches.
Cohabitation paisible avec le Club du moto-cross
Nouveaux combinaisons livrés
aux commanditeurs


Photographe hors-paire, Philippe W. prend des risques.
(Voir ses photos sur le prochain blog) 






Nous avons trouvé et écrasé cette larve
 de teigne (papillon parasite)
En ôtant le nourrisseur, nous avons arraché
les alvéoles de ces larves de mâles... 
Larves de mâles en développement. On voit les yeux (violets)
et l'ébauche des ailes

vendredi 11 mai 2018

4e visite de printemps, Samedi 5 mai 2018

Reportage et photos d’Alain Peinado

Cette matinée ensoleillée et sans vent nous a permis de profiter d’une belle session sur le rucher.












 Photo 1 – Le programme et ses objectifs  sont expliqués par Xavier

 Photo 2 et 3 – Marc, un nouvel adhérent, peaufine les cadres de cire à insérer dans les corps de ruche, en compagnie de Jean et Patrick

Photos 4, 5 et 6 – Nous poursuivons la stratégie mise en place lors des sessions précédentes : 
essaimage artificiel de 3 ruches fortes vers 3 ruchettes afin d’obtenir de jeunes reines pour l’an prochain

Photos 7 et 8 – Un corps de ruche dont le couvain disséminé indiquait la faiblesse d’une reine « senior » a été, comme les 3 ruchettes , emporté chez Xavier pour un remérage.
La ruchette que nous avions déjà transférée le mois dernier a bien élevé une reine, mais celle-ci n’est pas rentrée après son vol de fécondation. Les abeilles y ont déjà construit plusieurs nouvelles cellules royales. Nous espérons que  l’installation de nos 4 ruchettes d’essaimage artificiel au milieu du rucher de Xavier permettra aux jeunes reines d’être plus sûrement fécondées

Photos 9, 10, 11 et 12 – La ruche Dadant est toujours très forte, nous y avons installé une deuxième haussette avec l’espoir d’une prochaine miellée gaudoise

Au final, le rucher, grâce aux techniques mises en œuvre l’an dernier, nous permet d’avoir 4 ruches Langstroth très fortes avec de jeunes reines et la Dadant en pleine forme. Les 4 ruchettes  actuellement chez Xavier nous permettront  l’an prochain de renouveler les anciennes reines.

La transhumance vers Braux devrait s’effectuer vers la fin mai/début juin, et la prochaine session samedi 19 mai à 10h30 si météo favorable.


mardi 24 avril 2018

3e visite du printemps



Compte rendu écrit par Françoise Dalban   (voir photos + légendes précedentes)

Magnifique session au rucher ce dimanche 22 avril, grâce à un temps idéal : soleil, pas de vent, buissons en fleurs dans les environs. Il avait fait une chaleur estivale les jours précédents et les abeilles ont redoublé d'activité.

Nous étions une quinzaine environ, adhérents fidèles et nouveaux visages, émerveillés de nos observations et des explications de Xavier. Il a su nous faire comprendre ce qui se passait dans chaque ruche et en déduire quelles techniques il fallait mettre en œuvre au cas par cas.

Nous avons ouvert en premier la seule ruche Dadant que nous possédons, sur laquelle nous avions placé un deuxième corps à la session précédente, avec l'espoir que la reine monterait y pondre. Et ça a marché : les cadres contenaient du couvain frais, du pollen, un peu de nectar. Il semble que la reine était dans ce corps, car nous avons entendu les abeilles de la base pleurer quand nous avons séparé les deux parties. Il y avait de nombreuses abeilles dans le nourrisseur, nous les avons faites retomber dans le corps, afin d'enlever ce nourrisseur qui ne sert plus à rien maintenant, il y a de quoi butiner.

Ensuite nous avons visité les autres ruches, dans lesquelles nous avions ajouté des cadres neufs la dernière fois afin de donner à la reine plus d'espace de ponte. Dans la première, il y avait un mur de pollen sur les cadres 3 et 7 et le milieu était rempli de cadres pleins de couvain et de cellules operculées : c'était magnifique, mais il n'y avait plus la moindre place pour pondre. Nous avons donc repoussé les cadres de pollen vers les bords et introduit des cadres neufs à leur place.

Dans trois autres ruches, tout allait bien dans le corps de base et nous avons placé une haussette sur chacune, on verra si la reine monte y pondre ou si la colonie choisit d'y stocker une première miellée.
Nous avons laissé en l'état les dernières ruches, qui sont plus faibles parce que leurs reines sont moins jeunes, en espérant qu'avec le beau temps la population se renforcera.

Quant à la ruchette orpheline que nous avions créée à la dernière session et que Xavier avait emportée (pour qu'elle soit loin de la ruche-mère), il a jugé utile de la garder chez lui et lui donner encore un peu de temps avant de l'ouvrir : nous verrons donc la prochaine fois si une nouvelle reine y est née.
Pour finir, nous avons nettoyé toutes les plaques de fond.




Printemps au rucher! (photos)



Il y a encore beaucoup de neige sur le Mercantour
Merci à Françoise Dalban pour ces photos + légendes de ce dimanche matin (le 22 avril) avec notre guide/apiculteur Xavier Valette au rucher. Voir compte-rendu écrit qui suivra. (cliquez sur chaque photo pour l'agrandir)
Mais au rucher il fait chaud, l’herbe est verte et fleurie
  On se prépare
      Xavier nous présente ses objectifs de session

  Préparation des enfumoirs
  Ouverture de la ruche Dadant :
 Est-ce que la reine a pondu dans le corps du haut ?


 Oui, les cadres sont pleins !
  On enlève le corps du haut…

Et on voit qu’il y a des abeilles dans 
le nourrisseur tellement la colonie est forte

On enlève le nourrisseur 
et on referme
  On passe aux ruches Langstroth

       Ici aussi les abeilles ont été très actives
  Les cadres neufs placés il y a 15 jours sont déjà remplis


  On peut donc ajouter une haussette
 Et c’est pareil dans la ruche voisine

On voit même la reine (désolée, la photo est floue)

  La reine vue de près (photo du web)

  Il y a du couvain operculé sur les cadres neufs
       Cadre avec couvain (photo du web)

On rajoute une haussette
Et on referme la ruche